Quelque soit l'huile choisie, elle doit obligatoirement être diluée avec une huile dite "de support" car une huile essentielle pure sera beaucoup trop forte. Il est préférable de demander conseil à son pharmacien pour connaître le bon dosage à utiliser en fonction de l'âge et de l'état de santé.

Le massage peut être effectué par un professionnel mais il est également possible de s'automasser pour soulager une douleur ou une tension. Dans ce cas, il doit être réalisé avec le bout des doigts en faisant des mouvements circulaires doux et réguliers et lents.

Si le massage aux huiles essentielles est une méthode d'utilisation efficace, elle n'est cependant pas la seule en usage externe. Les bains, sauna, compresses, vaporisation, inhalation sont également recommandés (voir ci-dessous). Chaque personne réagissant différemment, il est bon de tester chacune afin de choisir la plus bénéfique et la plus appropriée selon l'huile et le traitement.


Les bains aux huiles essentielles
Il est possible de prendre un bain pour se détendre ou une douche plus tonique.

Le bain doit être chaud, sans excès. Le but étant d'éprouver une sensation de bien-être, il faut adapter la température afin qu'elle corresponde précisément à un état de relaxation totale. La durée minimale du bain doit être d'une quinzaine de minutes mais elle peut être plus longue tant que l'eau ne refroidit pas.


Les compresses d’huiles essentielles
Il s'agit d'appliquer sur la peau un morceau de coton ou de gaze qui aura été préalablement trempé dans une eau tiède et imbibé de quelques gouttes d'huile essentielle diluée. Là encore, il est préférable de demander conseil à son aromathérapeute ou son pharmacien en fonction des troubles à soigner.


Les inhalations d’huiles essentielles
Elles peuvent être réalisées à sec ou à la vapeur d'eau.

Pour la version sèche, il suffit tout simplement d'étaler 1 ou 2 gouttes d'huile essentielle sur un mouchoir en tissu afin d'en respirer les effluves.

Sinon, il faut disposer d'un récipient dans lequel on verse une quantité d'eau bouillante où seront versées quelques gouttes d'huile. Il ne reste plus qu'à placer le visage au-dessus du récipient en se recouvrant la tête d'une serviette de toilette.


Les vaporisations d’huiles essentielles

Il ne s'agit pas réellement d'un moyen de se soigner mais plutôt de créer une atmosphère aromatisée et bienfaisante.


Soyez toujours prudent !

Les inhalations sont interdites aux enfants.

Elles ne sont pas sans danger, même pour l'adulte qui doit éviter des séances longues et trop fréquentes (pas plus de 2 à 3 fois par semaines)

Les vaporisations peuvent être faites de plusieurs façons différentes :


Par diffuseur : c'est un appareil électrique dans lequel les huiles sont placées afin d'embaumer l'air ambiant.

Par humidificateur : il suffit de mettre quelques gouttes dans un humidificateur ou tout simplement dans une soucoupe posée sur un radiateur.

Par vaporisateur : en le remplissant d'une eau préalablement bouillie et refroidie mélangée à quelques gouttes d'huile.

Par brûle-parfums : dans ce cas, il faut utiliser des huiles essentielles pures mélangées à de l'eau.

Page précédente

Page suivante

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil