Cuivre

Le minéral anti-infection


Quantité moyenne nécessaire : 0.8 à 1.5 mg

Le surdosage, qui constitue un danger pour l'organisme, est plus courant que le déficit.

Actions :

Anti-infectieux, anti-allergique et anti-oxydant. Son rôle est essentiel dans la défense cellulaire, le bon fonctionnement du cerveau. Il entre dans la composition de nombreuses enzymes qui combattent les radicaux libres. Il participe à l'assimilation du fer et à l'utilisation de la vitamine C.


La carence en cuivre provoque :


Fatigue, anémie, essoufflement, dépigmentation.


A savoir :

Le déficit de cuivre est plutôt rare. Le surdosage de cuivre, plutôt fréquent, provoque les mêmes troubles que sa carence. Pour en contrer les effets, il faut prendre du zinc. La prise de cuivre en supplémentation doit être faite sous contrôle médical. Ne pas prendre de fer en même temps que le cuivre. Il est présent dans l'organisme sous diverses formes jusqu'à 100 mg.

Il peut devenir un pro-oxydant s'il est en surdosage.

Le tabac est riche en cuivre.


Page précédente

Page suivante

Sources de Cuivre

Amande, noix, noisette, pollen, orange, raisin, poireau, blé, avoine, cerise, pomme, épinard, navet, oignon, foie de veau, de boeuf et de mouton, crustacés et coquillages, escargots, prunes, pain d'épice, soja, poivre.

Un peu d'histoire !

Au début du 20ème siècle, le Docteur Hart fut l'un des premiers scientifiques à démontrer que le cuivre est essentiel à la vie des animaux.

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil