Bienfaits de la luminothérapie sur la  santé et le bien-être

On a constaté que la luminothérapie réduisait nettement la tension artérielle et procurait un profond bien-être aux patients souffrant de douleurs articulaires, de dépression...

Cette technique a tendance à faire baisser le taux de cholestérol et soulage les problèmes d'ostéoporose et d'arthrite. Elle permet aussi de lutter efficacement contre les affections cutanées en tuant les bactéries responsables de problèmes tels que l'acné ou le psoriasis, par exemple. On peut également noter que la luminothérapie contribue notablement à l'amélioration des insomnies car elle a une action sur la production de mélatonine, hormone du sommeil, dont la sécrétion est trop importante chez certaines personnes.

Mais si elle procure un meilleur sommeil, la lumière du soleil peut également donner une sensation de bien-être et un sursaut de vitalité.

D'autre part, la luminothérapie a une action sur l'augmentation de la libido et peut se substituer à un traitement hormonal pour soigner le syndrome prémenstruel et la ménopause.


Comment se déroule une séance de luminothérapie ?

En premier lieu, avant même que ne commence la cure de luminothérapie, le thérapeute doit questionner le patient afin de bien connaître ses antécédents médicaux. Les séances durent environ 1 heure à une fréquence d'une fois par semaine. La cure peut-être plus ou moins longue en fonction des besoins, de l'affection dont on souffre et de l'époque de l'année où elle se déroule (en hivers, elle sera plus longue s'il s'agit de problèmes de dépression saisonnières.

Il est nécessaire d'enlever les lunettes ou les lentilles de contact lors de la séance car elles nuisent à une bonne absorption de la lumière. Il est également essentiel de garder les yeux ouverts durant la séance de luminothérapie afin que son efficacité soit maximale. En cas de problèmes oculaires, quels qu'ils soient, il est indispensable d'aller consulter un ophtalmologiste avant d'entamer toute cure de luminothérapie. La séance se déroule en position allongée et sur le dos, sans vêtements ni chaussures sous une à plusieurs lampes fluorescentes. La luminothérapie à la lumière artificielle est sans danger car les ultraviolets sont filtrés par les lampes.

Durant toute la cure de luminothérapie, il est essentiel de ne pas absorber de compléments en vitamines D car il y aurait un risque d'intoxication dangereux pour la santé.


Est-il possible de pratiquer la luminothérapie par soi-même ?
Il est tout à fait possible de pratiquer la luminothérapie en toute autonomie sans en abuser toutefois. Il est recommandé de consulter son médecin et de lui demander conseil sur le choix de la lampe avant tout achat.

En hiver, il ne faut pas hésiter à sortir, à faire de petites promenades ou jardiner souvent. En été, on peut s'exposer au soleil quelques minutes sans protection solaire mais en cas d'exposition de plus longue durée, il faut impérativement protéger sa peau avec une crème solaire de bonne qualité. Il est également possible d'acheter des appareils spécifiques pour pratiquer la luminothérapie chez soi. Des séances d'exposition d'une vingtaine de minutes à environ 60 centimètres de distance, faites de préférence le matin, permettent d'améliorer le bien-être. Pour que la séance soit réellement efficace, il faut que les yeux soient baignés par la lumière de la lampe bien qu'il ne soit pas utile de la fixer constamment.

Page précédente

Page suivante

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil