Par ailleurs, le bain de lumière peut être effectué tout en ayant une activité comme par exemple la lecture d'un livre. Le temps à consacrer dépend de l'intensité de l'ampoule et peut varier de 30 minutes à 2 heures, environ 5 fois par semaine.

Toutefois, la durée de la cure est plus ou moins longue selon l'affection à soigner. S'il s'agit de dépression saisonnière, il est nécessaire de la poursuivre durant toute la saison hivernale.

Les bienfaits à tirer de ce type de séance est fonction des individus : pour certains, quelques jours suffisent pour ressentir les premiers effets mais pour d'autres, l'attente peut aller jusqu'à une dizaine de jours.

D'autre part, il faut veiller à choisir avec un médecin l'intensité de l'ampoule en fonction du problème de santé car celle-ci a une grande importante (par exemple, l'intensité doit plutôt être de l'ordre de 10.000 lux en cas de dépression saisonnière).

Il faut toujours utiliser une lampe prévue spécialement pour la pratique de la luminothérapie.

En aucun cas, une lampe ordinaire ne saurait avoir les mêmes effets thérapeutiques. De plus, la lampe ordinaire pourrait avoir un impact néfaste sur les yeux.

On peut aussi acquérir un "simulateur de l'aube" pour simuler les conditions d'un lever de soleil. Cet appareil complémentaire aux lampes permet d'améliorer le sommeil et de favoriser un réveil plus aisé.

Son action est plus modérée et ne peut remplacer une cure de luminothérapie classique mais il peut la compléter et la favoriser pour une plus grande efficacité, surtout pour les problèmes de dépression saisonnière.

De plus, cet appareil simule également le coucher du soleil (durée du coucher de soleil entre 15 minutes et 1 heure 30) et peut aider pour un meilleur endormissement.


Page précédente

Page suivante

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil