Vitamine K

Ce terme désigne un groupement de substances liposolubles.


Lorsqu'elle est naturelle, la vitamine K se présente sous 2 formes différentes :


La vitamine K peut également être synthétique, il s'agit alors de vitamine K3 (Ménadione) et de vitamine K4 (Ménadiol).


Phylloquinones et Ménaquinones


Vitamine antihémorragique


Actions :

Elle joue un rôle essentiel dans la coagulation sanguine ainsi que dans la fixation du calcium sur les os.


Caractéristiques :

Insoluble dans l'eau mais soluble dans les graisses.

Sensible à la lumière et à l'oxygène.

Résiste bien à la chaleur.


Carence :

Hémorragie


Les personnes qui risquent d'être en déficit sont :

Les nourrissons et plus particulièrement les prématurés, les personnes âgées.


A savoir :


Page précédente

Page suivante

Sources de vitamine K

Oeufs, laitages, huiles végétales, foie des animaux, épinards, pomme de terre, chou, tomate, pois.

Un peu d'histoire !

La vitamine K fut découverte par hasard par Dam et Schönheyder en 1929. Des poulets, dont le régime alimentaire était pauvre en graisse, étaient victimes d'hémorragies. Cependant, la prise de toutes les vitamines connues ne changeant rien à leur état, les deux scientifiques en conclurent à une carence en une substance inconnue qu'ils appelèrent vitamine K.

En 1936, la vitamine K fut extraite de la luzerne et 1939 en vit la synthèse réalisée par Doisy.

Cependant, ce n'est que dans les années 50 que le rôle de cette vitamine fut clairement établi.

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil