Généralités sur les vitamines

Les vitamines proviennent des aliments que nous consommons car elles ne sont pas produites par le corps humain. Leur action est très importante pour le bon fonctionnement du corps humain mais elles sont fragiles, c'est pourquoi il faut respecter quelques règles simples pour les préserver comme nous le verrons plus loin.

Les carences en vitamines ont un impact direct sur la santé d'une personne, c'est pourquoi, il est essentiel d'avoir une alimentation équilibrée comportant des fruits et des légumes entre autres choses. Les capacités physiques et mentales (résistance à la fatigue, au stress, aux maladies) peuvent s'amoindrir en cas de déficit. Les besoins de chacun peuvent variés en fonction de nombreux facteurs tels que l'état de santé, l'activité physique, le mode de vie, l'âge, les risques héréditaires, etc.

De plus, il faut savoir qu'il peut y avoir une variation dans la richesse en vitamines d'un même aliment en fonction de sa provenance, sa variété, sa maturité, la méthode de récolte, d'élevage, etc.

Bien qu'elles soient très différentes les unes des autres, les vitamines possèdent quelques points communs

- Leur action est vitale

- Chacune est irremplaçable

- La quantité nécessaire est infinitésimale

- Elles ne sont habituellement pas produites par le corps humain

- Elles n'apportent pas d'énergie

On peut ranger les vitamines en 2 groupes distincts :

Celles qui sont hydrosolubles, c'est-à-dire les vitamines B et C

Celles qui sont liposolubles, c'est-à-dire les vitamines A, D, E et K

Un peu d'histoire !

Le terme de "vitamine" vient d'un biochimiste, Casimir Funk qui baptisa ainsi un élément qu'il venait de découvrir dans l'écorce du riz en 1910.

Le mot fut vite repris et fut employé pour désigner d'autres substances utilisées par l'organisme et découvertes quelques années plus tard, vers 1920 et 1940.

Quelques règles pour bien utiliser les vitamines

Les vitamines sont fragiles : la chaleur, l'air, la lumière ont sur elles un impact qui peut être dévastateur. La règle primordiale à respecter est d'utiliser des produits de bonne qualité, sains et matures. Il est donc inutile de consommer un fruit ou un légume qui ne serait pas assez mûr. Un produit abîmé, mou, dont les couleurs sont passées est également à rejeter.

En deuxième lieu, il convient de choisir une cuisson qui respectera autant que possible les qualités nutritionnelles des aliments. C'est pourquoi, la cuisson à la vapeur reste la grande favorite avec la cuisson à l'étouffée. Cependant, cette cuisson devra être aussi courte que possible sous peine d'en perdre tous les bénéfices. Le mieux est encore de consommer des fruits et légumes crus, bio, lorsqu'ils viennent juste d'être récoltés, passés rapidement sous l'eau.

Bien sûr, tout le monde ne dispose pas d'un jardin potager qui constitue le nec plus ultra. Autant que possible, il est bon de faire le marché pour acheter des produits frais. Sinon, le mieux est de choisir des produits congelés qui contiennent un taux de vitamines tout à fait acceptable. Cependant, il faut se rappeler que la vitamine C disparaît dès les premiers mois de conservation. Toutes les autres formes de conservation sont beaucoup moins satisfaisantes pour les vitamines. Dans une situation idéale, et seulement pour les produits issus de l'agriculture biologique, il est recommandé de ne pas éplucher les légumes et les fruits car les vitamines sont concentrées dans leur peau. De même, l'utilisation de citron permet de les conserver plus longtemps. Par ailleurs, il ne faut jamais attendre avant de consommer les aliments préparés sous peine de voir disparaître toutes leurs propriétés.


Page précédente

Page suivante

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil