Zinc

Le minéral de la croissance


Quantité moyenne nécessaire :
de 6 à 19 mg

Actions :


C'est un très bon anti-oxydant qui lutte contre le vieillissement. Il amoindrit les risques d'athérosclérose, abaisse le taux de cholestérol.

Il est indispensable à la croissance, au bon fonctionnement digestif, à la santé des cellules. Il favorise le tonus musculaire, régularise le taux de sucre dans le sang, la sécrétion de l'insuline. Il est considéré comme un anti-dépresseur naturel.


La carence en zinc provoque :

Anémie, inappétence, troubles des phanères (peau sèche, acné, ongles cassants), retard de croissance, allergies, ralentissement de la cicatrisation...


Les personnes qui risquent d'être en déficit sont :

Les fumeurs, les personnes qui consomment beaucoup de café ou dont l'alimentation comporte trop d'aliments raffinés, les alcooliques, les personnes âgées, les végétaliens, ceux qui prennent des diurétiques.


A savoir :


En cas de prise de zinc en complément alimentaire, il est recommandé de le faire aussi loin que possible des repas.

Le déficit en zinc est très courant.

Le fer empêche l'absorption du zinc.

Le zinc végétal est moins bien assimilé que le zinc d'origine animale.

Le zinc est indispensable à tous les êtres vivants.

L'organisme humain adulte en contient environ 3 g situés principalement dans les muscles et dans les os.

Il combat les effets d'un certain nombre de toxiques et de métaux lourds.

Les fibres du maïs, du soja germé et du son empêchent l'absorption du zinc.

Il ne faut pas prendre de zinc en supplément lorsque l'on est atteint d'une infection bactérienne car les bactéries pourraient se développer plus facilement.

Un surdosage prolongé peut provoquer une carence en cuivre.

Sources de Zinc

Blé, chou, épinard, pêche, orange, tomate, fruits de mer, foie, viandes, poissons, jaune d'oeuf, levure de bière, légumes secs, céréales complètes, haricot, viandes, fruits de mer, coquillages.




Un peu d'histoire !


Les bienfait du zinc étaient déjà connus durant l'Antiquité et les Égyptiens s'en servaient en usage externe pour activer la cicatrisation.


Les scientifiques ont mis en évidence le rôle essentiel du zinc sur les plantes et les animaux dans le courant du 20ème siècle.


C'est en 1961, grâce à Ananda Prasad que le zinc fut considéré comme indispensable à l'être humain car il fut découvert qu'un défaut génétique de l'absorption du zinc provoquait de graves troubles (croissance retardée, dépression immunitaire...).

Page précédente

Page suivante

Version pour PC

Art du bien-être naturel

ACCUEIL DU SITE

Accueil